Grand Format

Embarqués à bord de l'Aquarius

Maurine Mercier - RTS

Introduction

Du sauvetage de migrants en pleine mer jusqu'à leur débarquement à Malte... La reporter de la RTS Maurine Mercier a embarqué en août pour 15 jours à bord de l'Aquarius, ce navire qui sillonne la Méditerranée à la recherche de bateaux à la dérive.
Chapitre 01

Persona non grata

Maurine Mercier - RTS

Depuis 2016, les deux ONG SOS Méditerranée et Médecins sans frontières (MSF) naviguent entre la Libye et la Sicile, à bord de l'Aquarius. Plus de 30'000 personnes ont été secourues à ce jour par ce navire sur lequel les migrants sont soignés et conduits vers Catane, en Sicile.

Or, depuis la victoire au printemps de l'extrême droite aux élections législatives italiennes, la donne a changé. Le nouveau ministre de l'Intérieur Matteo Salvini a fermé les ports aux bateaux humanitaires, provoquant une crise diplomatique entre les pays européens. Quant à l'Aquarius, il a dû errer durant une semaine en juin, avec 629 migrants à bord, avant de pouvoir faire escale dans le port espagnol de Valence.

>> Lire: L'Espagne est devenue la première porte d'entrée migratoire en Europe

Six semaines plus tard, l'Aquarius a pu reprendre la mer sans savoir si un port leur serait ouvert.

Chapitre 02

Jusqu'à quatre sauvetages par jour

Maurine Mercier - RTS
Opération de sauvetage de migrants à bord de l'Aquarius. [RTS]
Opération de sauvetage de migrants à bord de l'Aquarius / Info en vidéos / 01:58 / le 13 septembre 2018

Le premier épisode débute avec le sauvetage de 25 personnes. Comme souvent, leur embarcation est repérée, au moyen de jumelles, par l'un des marins sauveteurs de l'Aquarius. Lors des sauvetages, un membre de l'équipe médicale de MSF ainsi qu'un traducteur embarquent sur les Zodiacs qui partent récupérer les rescapés.

Ceux-ci sont ensuite ramenés sur le bateau-mère et accueillis par les infirmiers, sage-femmes ... Avant la douche, les principales indications sur le fonctionnement à bord de l'Aquarius sont données en français, en anglais et en arabe. En fonction des langues parlées, des traducteurs sont trouvés parmi les rescapés. Comme ce sera le cas quelques heures plus tard, pour les nombreux Somaliens et Erythréens récupérés lors du deuxième sauvetage

"J'ai aperçu au loin des gilets oranges"

Quelques heures plus tard, un second canot est repéré. "J'ai aperçu au loin quelques gilets oranges sur une toute petite embarcation de pêcheur, de cinq ou six mètres de long. Elle est totalement surchargée et se tient à quelques centimètres au-dessus de l'eau", rapporte l'un des sauveteurs.

Au total, 141 personnes sont sauvées, dont deux enfants et des dizaines de mineurs non accompagnés. Une situation qui n'est pas exceptionnelle. "Quand la mer est calme, il y a beaucoup de départs (depuis la Libye, ndlr). On a eu jusqu'à quatre sauvetages en une journée", rapporte Amoin Soulemane, la sage-femme. La plupart des rescapés sont Somaliens et Erythréens. D'autres viennent du Cameroun, du Togo, du Maroc, d'Egypte, du Pakistan et du Bangladesh.

>> Premier épisode:

L'Aquarius. [Rene Rossignaud - AP Photo/Keystone]
AQUARIUS 1/5 - Sauvés des eaux / Vacarme / 26:29 / le 10 septembre 2018
Chapitre 03

Entre rêves et rançons

Maurine Mercier - RTS

Une fois les deux rafiots sauvés au large des côtes libyennes, l'Aquarius cherche à accoster dans un port sûr. Les rescapés peuvent manger leur premier repas et reçoivent les premiers soins. Le personnel médical tente de détecter les cas de gale, une maladie provoquée par les conditions de vie en Libye et qui touche de nombreux migrants.

"Beaucoup d'hommes ont des plaies infectées, particulièrement au niveau de leurs parties génitales", explique une des infirmières. En général, dit-elle, environ 60% des personnes sont porteuses de cette maladie sur le navire. Mais sur ces deux derniers sauvetages, il y en a entre 85% et 90%.

Business de la torture

Sur le pont, l'attente est longue. Un jeune Somalien de 16 ans évoque son rêve d'atteindre l'Europe. "Je veux aller en Angleterre ou en Allemagne pour faire des études d'ingénierie. Chez moi, je ne peux pas aller à l'école à cause de la guerre. En Libye, on vous réclame de l'argent et on menace de vous tuer sans arrêt."

Un autre homme témoigne: "Dès que vous arrivez en Libye, des hommes en voiture vous approchent et vous disent de monter car la police est dans les parages. En fait, c'est ainsi qu'ils vous kidnappent" Il raconte comment il a ainsi été enfermé dans un conteneur où il s'est fait torturer aux côtés de dizaines d’autres migrants.

"Ils vous demandent d'appeler des membres de votre famille pour qu'ils paient une rançon et vous torturent pour qu'ils en envoient encore davantage."

Anniversaire improvisé

La lourdeur de ces témoignages est soudainement interrompue par des cris de joie. L'atmosphère devient tout à coup plus festive lorsque le responsable de l'équipe de MSF décide de célébrer l'anniversaire de l'un des rescapés.

"Il faut le faire dignement", lance Aloys Vimard en sortant son accordéon. Tout le monde se met alors à chanter.

>> Deuxième épisode:

Des migrants à bord du MV Aquarius. [Louisa Gouliamaki - AFP]
AQUARIUS 2/5 - L'enfer sur terre / Vacarme / 26:11 / le 11 septembre 2018
Chapitre 04

Les violences sexuelles ou comment évoquer l'impossible

Maurine Mercier - RTS

Alors que l'Aquarius se trouve toujours bloqué, faute de s'être vu désigné un port de débarquement, une jeune femme de 23 ans accepte de parler des violences sexuelles que beaucoup d'entre elles subissent en Libye.

"Mon mari a été séquestré et j'ai été vendue pour la prostitution". Elle raconte avoir été emmenée de force dans un centre. Obligée de se prostituer. Obligée de payer aussi ses repas et le loyer: "J'étais forcée à me prostituer sans toucher d'argent. C'est du viol". Elle explique ce qu'elle a enduré durant plus d'un mois. "Les Libyens venaient nous chercher et nous transportaient dans le coffre des voitures. A peine on nous reposait (au centre) qu'un autre homme venait nous chercher." Résister était inutile: "Je me suis battue quatre fois avec des hommes..."

Pour éviter les virus et ne pas tomber enceinte, elle appliquait les conseils des autres filles. "C'était notre petit secret. On prenait des lingettes imbibées de savon liquide et on les plaçait dans le vagin."

Dès lors, tenter la traversée de la Méditerranée est la seule solution pour échapper à la prostitution forcée. Quitter par la terre? vers la Tunisie ou le Niger? Les routes sont trop risquées. "Qui te dit que tu ne seras pas revendue?" La fuite par la mer est la seule issue possible. C'est mieux que de souffrir et de mourir de la prostitution."

Le viol des hommes

Les viols sur les hommes sont également choses courantes. Aoife, infirmière irlandaise sur l'Aquarius depuis six mois, recueille régulièrement des témoignages. Et ceux-ci sont difficiles à écouter. "La plupart des cas de violences sexuelles extrêmes dont on m'a fait part sont si désespérants et perturbants que je n'en ai même pas parlé avec le reste de l'équipe."

Elle relate l'expérience d'un homme qui a été enfermé durant une année en Libye. "Il m'a expliqué comment trois de ses amis emprisonnés avec lui sont morts sous ses yeux, vidés de leur sang après s'être fait couper les parties génitales."

>> Troisième épisode:

Une réfugiée. [Gabriele Maricchiolo - NurPhoto/AFP]
AQUARIUS 3/5 - Dire l'impossible / Vacarme / 25:34 / le 12 septembre 2018
Chapitre 05

L'Aquarius: un devoir

Maurine Mercier - RTS

Après quatre jours, les gardes-côtes libyens censés assurer la coordination des opérations de sauvetage n'ont toujours pas donné suite à l'appel de l'Aquarius. De son côté, l'Italie campe sur sa fermeture, alors que les autres pays européens se renvoient la balle.

Tanguy, l'un des secouristes, relativise: "Dans la mesure où je me suis habitué à ramasser des cadavres, je peux bien m'habituer à attendre. Au moins cette fois-ci, ce sont des personnes vivantes."

Dans la mesure où je me suis habitué à ramasser des cadavres, je peux bien m'habituer à attendre

Tanguy, sauveteur sur l'Aquarius

Pour amener un peu de distraction à bord, son collègue Edouard sort sa guitare. "On est dans une ambiance vachement plombante. Et on dit que la musique adoucit les moeurs..." A 35 ans, la nouvelle vocation de cet ancien pêcheur remonte à 2015. "J'ai vu à la télé un bateau de migrants qui se retournait. Il y avait plus de 350 personnes à bord. Cela m'avait vraiment fait mal. En tant que marin, la noyade est un tabou. Quand tu vois quelqu’un se noyer, tu t’identifies vraiment."

Il reste encore bouleversé par son deuxième sauvetage avec SOS Méditerranée. "C'était le plus gros bateau en bois qu'on ait eu sur l'Aquarius, avec plus de 700 personnes à bord. Cela a pris 12 heures pour embarquer les gens. Le danger avec les bateaux en bois c'est qu'ils se retournent et, du coup, tu flippes jusqu'au bout. Au terme de l'opération, je suis parti dans ma cabine où j'ai pleuré pendant deux heures."

"On ne s'habitue jamais"

Même après des centaines de missions, on ne s'habitue pas à la mort, poursuit un autre membre de l'équipage: "J'ai fait plus de 600 sauvetages ces quatre dernières années. J'ai vu beaucoup de personnes mourir. Et, malgré tous ces enfants que j'ai vu mourir, je n'ai pas perdu ma sensibilité."

D'autant plus qu'il a lui-même vécu un naufrage. "Je me suis retrouvé exactement dans la même situation que ces gens-là, avec 300 personnes dans un bateau en bois. Notre bateau a chaviré devant les gardes-côtes européens. Plus de cent personnes sont mortes. Un des migrants comme moi m'a sauvé et s'est noyé sous mes yeux." Et de relever l'injustice de la migration: "Lorsqu'un Blanc veut venir chez moi en Egypte, il lui suffit d'obtenir un visa. Alors que moi, quand je veux aller chez lui, je dois me tuer."

>> Quatrième épisode:

Des réfugiés sur le pont. [Laurin Schmid - DPA/AFP]
AQUARIUS 4/5 - Un travail d'équipe / Vacarme / 25:57 / le 13 septembre 2018
Chapitre 06

Malte, contre vents et marées

Maurine Mercier - RTS
Débarquement de 141 migrants à La Valette, à Malte. [RTS]
Débarquement de 141 migrants à La Valette, à Malte / Info en vidéos / 00:33 / le 13 septembre 2018

"Nous avons finalement obtenu confirmation des autorités maltaises pour rejoindre leur port." Cinq jours après les deux sauvetages, l'Aquarius a finalement trouvé un endroit pour débarquer les 141 migrants.

Tandis que les cris de joie envahissent le pont, le bateau affiche le pavillon de quarantaine. "C'est seulement lorsqu'un docteur du port sera venu à bord et aura vérifié que nous sommes en règle, que nous pourrons baisser le drapeau."

Une membre de l'équipage distribue aux personnes qui quittent le navire des certificats qui attestent des violences sexuelles subies et qui pourront leur permettre une protection. "Restez ensemble, avec vos enfants. C'est votre droit, utilisez-le", annonce-t-on avant le débarquement. "Il faut que vous puissiez raconter vos histoires sincèrement, c'est cela qui va vous aider le plus."

>> Ecouter: l'Aquarius pourra accoster à Malte:

Des migrants sauvé par l'Aquarius en mer Méditerranée le 10 août dernier. [Guglielmo Mangiapane - Keystone/EPA/SOS Méditerranée ]
L'Aquarius pourra accoster à Malte / Forum / 05:36 / le 14 août 2018

Malte, un piège?

Malte représente à la fois une bonne et une mauvaise nouvelle pour les équipes de l’Aquarius. D'un côté, les migrants peuvent enfin rejoindre la terre ferme et entamer leurs procédures d’asile. Mais le port de La Valette est devenu un cimetière d’ONG où trois autres bateaux de secours sont bloqués, pour cause d’irrégularités administratives.

"Notre crainte première, c'est de se faire arrêter comme les autres bateaux. En ce moment, il y a des gens qui sont en train de mourir et qui auraient besoin de notre aide. C'est hyper dur", réagit un secouriste.

L'Aquarius a, depuis, pu quitter Malte.

>> Cinquième épisode:

L'aquarius dans le port de Bolier Wharf in Senglea à Malte. [Matthew Mirabelli - AFP]
AQUARIUS 5/5 - Malte contre vents et marées / Vacarme / 25:55 / le 14 septembre 2018

>> Ecouter aussi: le bilan après deux semaines passés à bord de l'Aquarius:

L'Aquarius, un navire de l'ONG française SOS Méditerranée, a recueilli 629 migrants au cours de six opérations distinctes en Méditerranée. [Guglielmo Mangiapane - AFP]
Témoignage après 17 jours à bord de l'Aquarius / Tout un monde / 08:32 / le 23 août 2018
Chapitre 07

Les coulisses des reportages

Maurine Mercier - RTS

Prévention du mal de mer, aspects déontologiques ou longues démarches pour être acceptée à bord de l'Aquarius, la journaliste Maurine Mercier explique les dessous de ses reportages et ses 17 jours passés sur le navire.

Les responsables acceptent jusqu'à quatre reporters en même temps. "Ils se sont dit qu'il était nécessaire que ces événements soient très couverts, car cela peut aider à dénouer des situations."

La journaliste évoque aussi sa préparation en cas de secours: "C'est une excellente manière de se mettre dans le bain. Entre Marseille et la zone de sauvetage, il y a quatre jours de mer durant lesquels on est formés aux massages cardiaques et à intervenir."

>> Le témoignage de Maurine Mercier:

L'aquarius dans le port de Bolier Wharf in Senglea à Malte. [Matthew Mirabelli - AFP]
Nouvelle diffusion de l'émission du 08.09.2018 / Médialogues / 55:44 / le 9 septembre 2018
Chapitre 08

Visite de l'Aquarius

Affrété depuis 2016 par SOS Méditerranée, l'Aquarius est un ancien garde-côte allemand construit en 1977. Avec ses 77 mètres de long et 12 mètres de large, il peut accueillir entre 500 et 600 personnes à son bord.

>> Visite du navire en images:

Crédits

Reportage, photos et vidéos:

Maurine Mercier

Réalisation radio:

Jean-Daniel Mottet

Adaptation web:

Mathieu Henderson