Modifié

Donald Trump demande des taxes sur 200 milliards d'importations chinoises

Donald Trump photographié à Washington le 30 août 2018. [Michael Reynolds - EPA/Keystone]
Donald Trump photographié à Washington le 30 août 2018. [Michael Reynolds - EPA/Keystone]
Le président américain Donald Trump a demandé à ses équipes de mettre en oeuvre des tarifs douaniers sur quelque 200 milliards de dollars d'importations chinoises supplémentaires, rapporte l'agence Bloomberg.

"Donald Trump a chargé ses équipes de mettre en oeuvre des tarifs douaniers sur quelque 200 milliards de dollars supplémentaires sur des produits chinois en dépit de la tentative de son secrétaire au Trésor (Steven Mnuchin) de relancer des discussions avec Pékin pour résoudre la guerre commerciale", écrit Bloomberg.

Ces 200 milliards de dollars étaient déjà en discussions. Et le président américain s'était même dit prêt à aller au-delà, jusqu'à taxer la totalité des importations chinoises.

"Les 200 milliards de dollars dont nous parlons pourraient s'appliquer très prochainement, suivant ce qui se passe avec eux. Dans une certaine mesure, c'est à la Chine d'en décider. Et je déteste le dire, mais ensuite, ce sont 267 milliards de dollars supplémentaires qui seront rapidement concernées si je le souhaite. Cela change l'équation", a-t-il déclaré le 7 septembre dernier.

reuters/tmun

Publié Modifié

Des droits de douane pour déjà 50 milliards

L'administration Trump a déjà imposé des droits de douane de 25% sur un ensemble de produits d'importations chinoises représentant un montant annuel de 50 milliards de dollars. Pékin a riposté sur des montants similaires.

En 2017, les Etats-Unis ont importé pour 505 milliards de dollars de produits chinois, contre 130 milliards d'exportations américaines vers la Chine. D'après les données du Census Bureau, les exportations jusqu'à fin juillet ont progressé de près de 9% par rapport à la même période de l'an dernier.

La Bourse new-yorkaise à la baisse

A Wall Street, les indices de référence de la Bourse se sont retournés à la baisse à la suite de cette information d'abord révélée par l'agence Bloomberg, puis confirmée par Reuters, le Dow Jones cédant 0,17%, le S&P-500 0,16% et le Nasdaq 0,23% vers 18h45 heure suisse.

Le dollar a augmenté ses gains pour prendre 0,42% face à panier de devises de référence.