Modifié

Une académie d'art urbain a ouvert ses portes à Martigny

VS: une académie d’arts urbains a ouvert ses portes [RTS]
VS: une académie d’arts urbains a ouvert ses portes [RTS]
L'Urban Art Academy propose aux enfants et aux adultes d'apprendre les différentes techniques du graffiti, de l'art urbain et du street art.

David Duvoisin est une figure connue dans le monde du street art. Sous son nom d'artiste de NadaOne, il a été un des premiers sprayeurs suisses dans les années 1990. Devenu un artiste à plein temps, il a vécu plusieurs années à New York et à Los Angeles et a peint dans de nombreuses villes.

Avec sa femme Agnieszka, illustratrice, ils viennent d'ouvrir à Martigny la première école d'art urbain de Suisse. Leur but est de faire découvrir au grand public le monde du street art, parfois encore marginalisé.

L'art urbain sous toutes ses formes

Réalisation de pochoirs, de lettrines et de personnages sous forme de graffitis, décoration d'objets et de mobiliers sont au programme d'ateliers et de cours proposés aussi bien aux écoles, aux entreprises, aux homes de personnes âgées qu'aux particuliers.

"Lors des ateliers, on utilise des sprays à l'eau qui sont non toxiques. Cela permet de ne pas utiliser des masques ou des gants. Les élèves peuvent ainsi travailler librement" explique David Duvoisin à la RTS.

Prévention et respect

Les enfants sont particulièrement réceptifs à l'art urbain. Déjà partenaires avant l’ouverture de l’académie avec les écoles de Monthey et Martigny, David et Agnieszka Duvoisin ont l’habitude de travailler avec les plus jeunes.

On peut utiliser tout ce qu’on veut dans notre imagination, il n'y a pas de limites.

Une élève participant à un cours de l'Urban Art Academy

Mais pas question pour eux de lâcher dans les rues une nouvelle génération de tagueurs sauvages. L'école axe aussi ses cours sur la prévention et le respect du bien commun.

Sujet TV: Florence Vuistiner

Adaptation web: Andréanne Quartier-la-Tente

Publié Modifié